ÉCONOMIE ET SCIENCES SOCIALES

 

Les conférences de 2019 - 2020

auront lieu le mardi de 09 heures à 10h30

 

Le but de ce cours, ouvert à tous, est d'étudier les apports de l'économie et des sciences sociales pour mieux comprendre certains questionnements contemporains. Il s'agira donc d'analyser l'actualité économique et sociale en la mettant en perspective par rapport aux grands courants de la pensée économique et sociologique et par rapport aux politiques économiques et sociales mises en œuvre d'hier à aujourd'hui en France ou dans d'autres pays.

Exemple de ce va et vient théorie/actualité : le protectionnisme aujourd'hui . Quelles sont ses formes ? Quels sont les avantag.es attendus ? Quelles analyses théoriques le justifient? Quand a-t-il été appliqué de manière généralisée? Avec quels effets ? En quoi le contexte actuel est-il de nature différente ? Quels sont les risques de sa diffusion?

Dans les deux disciplines principales, économie et sociologie, un cadrage des grands courants sera fait en début d'année ou au cours de chaque séance. En fonction de vos centres d'intérêt, les thèmes étudiés pourront être très variés et aller au-delà des grandes questions classiques de ces deux disciplines. Voici quelques exemples de « supports » qui ne vous sont pas étrangers et qui, début 2019, auraient pu être des points de départ de notre réflexion.

- La presse (écrite, numérique), pour mieux cerner les enjeux des débats autour du système fiscal, de la protection sociale, de la dette publique, de la taxe carbone, des conflits sociaux etc. il sera possible de partir de certaines revues pour répondre à l'objectif du cours.

- Le cinéma
1/ à travers certains films sociaux comme par exemple la Palme d'or à Cannes Parasite (relations riches 1 pauvres, justice sociale ), Piranhas (jeunes gangs à Naples), L'Ange, film argentin qui retrace une histoire vraie, celle d'un jeune tueur en série condamné à perpétuité et qui est à ce jour le plus ancien prisonnier argentin.
2/ à travers les évolutions de l'économie du cinéma (exception culturelle, concurrence des plateformes numériques, quel avenir pour les salles de cinéma ? )

- La littérature : Beaucoup de romans sont des « pépites » sociologiques.
Un exemple récent, le dernier Prix Goncourt de Nicolas Mathieu, « Leurs enfants après eux » aborde des thèmes qui ne peuvent laisser indifférents ni le sociologue ni l'économiste (milieux populaires, migrations, désindustrialisation, emploi, « la jeunesse», déviance).

- L'art : le tableau de Léonard de Vinci « Salvador Mundi» a été vendu 450 millions de dollars en 2017. D'autres chiffres astronomiques ont suivi. Les évolutions récentes du marché de l'art permettent de s'interroger sur la financiarisation des
économies, sur la notion de marché, sur ses défaillances.

Ce qui justifie ce cours d'Économie et Sciences sociales c'est donc d'avoir des repères pour mieux comprendre, sans l'éviter, la complexité du monde actuel.

 

Inscriptions : à partir du lundi 23 septembre 2019.

Début de l'activité  : mardi 1er octobre 2019 à 9h ( durée 1h30 )